Print Friendly

Grand angle : zoom sur la mise en place d’Aquadvanced™


Une solution de détection de fuite intelligente pour une collectivité pionnière en matière de gestion avancée des réseaux d’eau

Depuis 2014, le territoire du Syndicat Mixte pour la Gestion du Service des Eaux de Versailles et Saint-Cloud (SMGSEVESC) bénéficie d’Aquadvanced™, une application destinée à détecter et localiser les fuites sur le réseau d’eau potable. Un véritable challenge pour une collectivité qui affichait déjà un excellent rendement¹ pour 1000 km de réseau et 24 millions de m³ d’eau livrée chaque année. Retour sur les premiers résultats après deux ans d’exploitation.

Objectif 90% de rendement de réseau. Tel est l’engagement minimal que doivent tenir les équipes de la SEOP² pour poursuivre la lutte contre les pertes en eau, une des priorités du syndicat. En effet, l’amélioration de la performance du réseau d’eau potable reste un enjeu économique et environnemental majeur, même lorsque les réseaux sont déjà très performants comme c’est le cas du SMGSEVESC.

« Avant la mise en place d’Aquadvanced™, les fuites étaient identifiées par des techniques traditionnelles avec des campagnes préventives de recherche de fuite, de la sectorisation et une analyse manuelle des données. Cela prenait du temps pour des résultats parfois incertains.  Une fuite pouvait intervenir au lendemain du passage du fontainier, on ne la découvrait que lors de la prochaine campagne de recherche…l’année suivante » explique Mathieu Stérin, chef d’agence distribution de la SEOP.

200 000 m3 d’eau économisés

Depuis, la collectivité a fait le choix de l’innovation avec la mise en place du centre de pilotage Aqua 360° pour l’ensemble du service de l’eau. C’est au cœur de cette tour de contrôle qu’opère Aquadvanced™, l’application conçue par SUEZ. L’outil centralise toutes les informations issues des capteurs sur le réseau comme le débit, les volumes consommés ou encore la pression. Une fois les données collectées, il les analyse automatiquement pour rendre un diagnostic concret : « Quand on détecte une anomalie avec Aquadvanced™  on a la preuve objective qu’il y a un problème. C’est le juge de paix » affirme Mathieu Stérin. L’outil sert aussi à éviter des interventions inutiles:  des volumes a priori anormaux peuvent correspondre au remplissage d’une piscine ou à l’arrosage d’un golf.  Et les chiffres parlent d’eux-mêmes : depuis la mise en place d’Aquadvanced™ ce sont 200 000 m3 d’eau qui ont été économisés, l’équivalent de la consommation d’une ville de 4 000 habitants. Sur les réseaux les moins performants les progrès peuvent être très rapides et très importants.

 

Utilisation du logiciel Aquadvanced™ dans une exploitation de gestion d’eau potable

Utilisation du logiciel Aquadvanced™ dans une exploitation de gestion d’eau potable

Les clés du succès 

La recette d’Aquadvanced™ c’est la pertinence des informations remontées mais aussi son ergonomie: une carte et des indicateurs visuels en fonction du problème détecté, l’application est simple à comprendre. L’outil est utilisé par le chef de réseau et son équipe de fontainiers qui analysent quotidiennement les informations remontées pour intervenir rapidement et précisément en cas de problème. Du côté de la collectivité, les services techniques qui sont formés à son utilisation y ont également accès depuis leur poste. « Cela nous permet d’avoir une vision directe sur la vie du réseau ainsi que sur les actions entreprises par le délégataire et les résultats qui en découlent » ajoute Sophie Brinster, ingénieur eau et assainissement au SMGSEVESC.

 

 

Détecter les plus petites fuites immédiatement

Disposer de ces technologies s’avère finalement indispensable pour préserver les efforts consentis pour l’amélioration du rendement : une fuite, même petite qui met quelques semaines à être détectée et réparée peut impacter le rendement de réseau pendant des mois. Pour aller chercher ces dernières pertes, il faut donc passer dans le domaine du smart, ce que de nombreuses autres collectivités commencent à étudier. Le réseau du SMGSEVESC fait d’ailleurs l’objet de toutes les attentions avec des visites de collectivités françaises et étrangères qui viennent régulièrement rencontrer les exploitants pour voir l’application fonctionner en temps réel et observer comment cela se traduit concrètement sur le terrain. En attendant, pour le SMGSEVESC, l’objectif de 90% de rendement de réseau est atteint au quotidien, et même dépassé.

  1. Le rendement de réseau correspond au rapport entre le volume d’eau consommé par les usagers et le service public et le volume d’eau potable d’eau introduit dans le réseau de distribution.
  2. Société des Eaux de l’Ouest Parisien, filiale SUEZ et actuel délégataire du service de l’eau pour le compte de la collectivité SMGSEVESC

Aquadvanced™ en chiffres

> Installé dans 12 pays
> 150 réseaux d’eau potable équipés
> 26 000 km de réseau surveillés en France